Actualité

Exposition Autour du Chapeau 25, 26 et 27 sept au Garage et portes ouvertes à l’atelier

Actualité
Partager sur Facebook
Epingler sur Pinterest

Autour du chapeau vous invite à visiter notre exposition de pièces uniques d’artisans du sur mesure et à voter pour votre pièce préférée.

Le Garage à Saint Nazaire, les vendredi 25, samedi 26 10h-19h et Dimanche 27 septembre 2020 10h-18h.
Thème : Graphique en Noir et Blanc
Imposer un thème de création pour le concours de pièce uniques d’Autour du Chapeau, c’est être dans le vif du sujet, au cœur du métier d’artisan.
La contrainte ou le cahier des charges est la base du travail sur commande. Quand un client confie la réalisation d’un objet, il a des envies, des désirs, mais aussi des circonstances, des codes, un cadre à respecter. La rencontre et l’échange préalables avec le client, avant la phase créative est le moment de définition de ce cadre de travail. C’est à l’intérieur que la créativité doit se développer. Pour le concours, les trois mots clefs (Graphique, Noir, Blanc) sont le socle de recherche, de réflexion et la porte vers le chemin de l’imagination.Chaque créateur a, en fonction de la demande, interprété le thème en choisissant un volume, des matériaux, un style, des lignes, des formes et le jury s’attachera à départager le travail en fonction de ces critères :
Créativité/ Adéquation au thème/ Savoir-faire, technique/ Pertinence de la matière utilisée/ Présentation et explication
Vous êtes invité à voter pour votre pièce préférée, soit sur place pendant les trois jours, soit par les réseaux sociaux Facebook et Instagram.
L’exposition de ces pièces dans l’espace central du Garage montrera la diversité des métiers des accessoires de mode et le talent de chacun à être imaginatif dans un thème donné.
Nous souhaitons valoriser les savoir-faire de ces artisans et proposer une exposition de qualité, visuelle, harmonieuse et cohérente.
Venez la découvrir ce week end Au Garage 40 rue des halles à Saint Nazaire.

Profitez aussi des portes ouvertes de nos ateliers de modiste et d’artisans gainier.

1,2,3... Soleil

Actualité
Partager sur Facebook
Epingler sur Pinterest

Après cet arrêt sur image de 56 jours, le château de la Belle au bois dormant sortit de sa torpeur et la vie reprit lentement son cours...
En ce 10 mai 2020, date historique de fin de confinement, rien ne nous importe plus que de continuer à exercer nos métiers, faire rêver, donner un sens et une valeur aux objets, fabriquer avec patience et créativité les chapeaux et sacs uniques pour vos jours de fête ou pour vous accompagner joliment au quotidien.
En ce qui concerne les activités habituelles à cette saison, fabrication de chapeaux et sacs sur mesure, Catherine et moi-même, sommes prêtes à vous recevoir sur rendez vous à partir du 11 mai 2020 dans notre atelier boutique situé au Garage à Saint Nazaire. Pour prendre toutes les précautions nécessaires, afin de vous et nous protéger, nous recevrons uniquement sur rendez-vous.
Beaucoup des dates de fêtes et mariages prévues ce printemps et cet été ont du être décalées, néanmoins, je vous invite, si vous avez des projets dans l’année, à venir nous voir pour en discuter dès maintenant afin de mieux organiser l’automne. Les mariages d’hiver sont une belle occasion d’être élégant autrement !
Nous sommes toutes les deux impatientes de vous retrouver et de nous remettre au travail de création pour vous. Nous devrons attendre septembre pour espérer vous réunir pour inaugurer nos nouveaux locaux mais la collection est prête et malgré les circonstances, nous vous souhaitons un magnifique été, des mariages et fêtes, beaux comme vous en rêviez et entourés de ceux qui vous sont chers.
photo lustre @Laetitia Desjours

The New Look

Actualité
Partager sur Facebook
Epingler sur Pinterest

Troisième semaine de confinement en France, on a du temps, un tempo différent, une vie au rythme des enfants et des tâches quotidiennes qui prennent la première place et puis des questions nombreuses et puis une question surtout...
Qu’est ce qu’on devient quand on est modiste ? Qui porte des chapeaux si tout le monde reste à la maison ? A quoi ça sert tout ça ? A quoi sert mon métier, mon beau métier que j’aime tant ?
En fait, je le sais. Le beau ne sert à rien, mais c’est pour lui que j’ai choisi d’oeuvrer. C’est le centre de mes préoccupations, mon moteur, mon mantra : la vie, en plus joli. Le beau nous tient debout quand tout s’effondre. Un dessin au crayon, le timbre d’une voix, une jolie robe, une fleur qui éclôt, la majesté d’un arbre, une silhouette de femme, un chant d’oiseau, les variations de la lumière, c’est ce qui nous donne du courage pour tout le reste, j’en suis persuadée.
"Parfaitement inutile, absolument indispensable" dit mon amie Catherine Roncin.
D’abord, j’ai fais des blouses, pour le personnel soignant et des masques pour ma famille, après la fin du confinement, et puis des contenus pour mon site, et puis mes cours de chapellerie et puis et puis...

Et puis j’ai pensé à mes clientes, aux mariages qui n’auront pas lieu ou en très petit comités et à cet été et à ma collection pour le soleil toute prêtes à sortir déja dessinée, prototypée produite. Un beau chapeau sur mesure pour completer une tenue oui, mais le masque obligatoire ? assorti ?
On sera comment sur la plage cet été ? Et bien masquée ! Et chapeauté ? Oui car le soleil continuera de briller !
Il ne restera pour communiquer avec nos semblables que nos beaux yeux. Rajoutez une paire de lunette de soleil et vous disparaissez, incognito enveloppée cachée... mais en maillot de bains néanmoins...étrange vision de l’été qui arrive.

En bref, il faut s’adapter. Les modes sont liées aux pratiques et le moins que je puisse faire c’est chercher des solutions esthétiques à ces nouvelles contraintes. Alors c’est parti, j’ai fais des masques assortis. Ma collection été 2020 a des airs de scénario d’anticipation qui n’en sont désormais plus. On se prend pour des gangster braqueurs de banque ou des cow-boys chevauchants dans un désert de sable fin et on s’amuse quand même parce qu’on est vivant !

Arrêt sur image, un printemps si particulier.

Actualité
Partager sur Facebook


Depuis une semaine, le pays, le monde tourne au ralenti. Malgré les difficultés que cela représente pour nous tous, j’y vois l’occasion unique de contempler encore plus que d’habitude le printemps qui réveille nos villes, fait chanter les oiseaux. Le silence envahie notre quotidien, l’horloge a moins d’importance et même en ayant beaucoup à faire, le temps s’étire autrement et nous rend plus attentif à ce que nous sommes entrain de faire au présent.
Pour une fois, j’ai le temps d’écrire et d’alimenter ce site pour vous parler de mon travail qui est paradoxalement à l’arrêt momentanément.
En Novembre dernier, Catherine Roncin et moi avons sollicité Olivier Baco, photographe et designer avec qui nous aimons beaucoup travailler pour réaliser la série de photos suivantes. Entourés de Romane et d’Audrey, nous avons réalisé ensemble, en prévision du printemps, ces quatre images lumineuses. Je suis encore une fois conquise par la précision et l’exigence d’Olivier qui sait saisir l’expression, créer la profondeur, donner du sens a ses photos et mettre en valeur les objets que nous fabriquons avec amour. Il se dégage de ces clichés une impression d’éternité qui pourtant n’est pas figée, c’est l’instant, fragile et pourtant solide car construit et pensé. Depuis plusieurs années nous bénéficions d’un soutien financier en mutualisant nos charges avec d’autres créateurs des Pays de la loire par le biais du Collectif Emergence.

C’est une chance d’être soutenu par notre région et nos institutions pour travailler avec des professionnels et valoriser ainsi le savoir faire ligérien. Plus que jamais, faire parti d’une famille, d’un réseau, collaborer, être connu et soutenus par nos institutions est important pour nos petites entreprises.